Aquarelles - La Corrida

  • Aquarelle Corrida (4) - 24 x 32 cm - Prix : 65 €

  • Aquarelle Corrida (3) - 24 x 32 cm - Prix : 65 €

  • Aquarelle Corrida (2) - 24 x 32 cm - Prix : 65 €

  • Aquarelle Corrida (1) - 24 x 32 cm - Prix : 65 €

  • Aquarelle Corrida (5) - 24 x 32 cm - Prix : 65 €

  • Aquarelle Corrida (6) - 24 x 32 cm - Prix : 65 €

  • Aquarelle Corrida (7) - 24 x 32 cm - Prix : 65 €

  • Aquarelle Corrida (8) - 24 x 32 cm - Prix : 65 €

  • Aquarelle Corrida (9) - 24 x 32 cm - Prix : 65 €

  • Aquarelle Corrida (10) - 24 x 32 cm - Prix : 65 €

  • Aquarelle Corrida (11) - 24 x 32 cm - Prix : 65 €

  • Aquarelle Corrida (12) - 24 x 32 cm - Prix : 65 €

Galerie d’aquarelles taurines.

Les Fêtes de Dax trouvent leurs origines dans les innombrables foires et marchés agricoles qui rythmaient le calendrier du département des Landes jusqu’au début du XXe siècle. Dax, principale ville de Chalosse et porte de la Lande, fut un centre économique et commercial important dès le Moyen Âge, époque où, sous domination anglaise, elle fut autorisée à tenir deux foires annuelles. La colonne vertébrale des fêtes est constituée par la feria et ses spectacles taurins. Les arènes de Dax disposent de huit mille places payantes, toutes prises d’assaut dès l’ouverture des guichets au mois de juillet. Pendant la Féria, les corridas de toros et la corrida de rejoneo attirent un public parfois venu de loin : aux locaux s’ajoutent des aficionados en provenance de la France entière mais aussi d’Espagne. Les novilladas sans picador reçoivent une assistance plus locale et familiale, qui permet à Dax d’afficher le meilleur taux de remplissage en France pour ce genre de spectacles.

Pour peindre la corrida, il faut charger sa palette de couleurs chaudes et fortes. Des rouges des ocres et des terres. Toute une harmonie de couleurs qui s’inspire de cette Andalousie colorée et vibrante. Le chevalet ne convient pas pour la peinture de cette expression mais un bon carnet à aquarelle et quelques godets de couleurs conviennent très bien. Installée sur les gradins, face au toril, je peux croquer à grands coups de crayons avant de prendre les pinceaux, ces scènes palpitantes. Ce toro massif ou le sang et la sueur tracent des teintes bleutés sur sa peau. Une palette de couleurs allant des tons les plus sombres aux tons les plus luisants, presque blancs. Le mouvement du pinceau rythme cette danse endiablée qui se passe dans les arènes.

La peinture d’une corrida doit restituer l’ambiance, le mouvement et les couleurs. Que ce soit sur un support de toile ou de papier, il faut placer des couleurs fortes, violentes comme les ocres et les rouges, les faire chanter, exploser en forts coups de pinceaux. La palette et les couleurs servent à fixer ces moments intenses.

DVD Aquarelle

Vous serez étonné de la simplicité des explications et les images guideront votre main. Un peu de savoir, quelques pinceaux, une petite boite de couleurs et vous voilà parti pour un bon moment de pur plaisir ! Le DVD comporte deux films (...)

Cours de peinture

Je vous propose d’apprendre à dessiner et peindre. Vous trouverez mon atelier situé en plein centre de Dax. Si vous êtes en cure durant vos trois semaines il est possible en six ou neuf séances de 2 heures, les après midi, de faire une (...)